Dans le cadre du partenariat de la Société Philomathique de Bordeaux avec l’Ecole Nationale de la Magistrature, nous accueillons notre première stagiaire auditrice de justice, magistrate en formation.

Après avoir obtenu le concours d’entrée à l’Ecole Nationale de la Magistrature en 2015, Marion B. a choisi d’effectuer, dans le cadre de son parcours, un stage de cinq semaines au sein de la Philomathique de Bordeaux. Ce stage a pour vocation de lui permettre de découvrir le monde associatif à travers son mode de fonctionnement, ses missions au sein des sphères publiques et privées, mais également d’appréhender au mieux les contraintes pratiques auxquelles ce milieu est confronté.

En effet, l’ENM offre la possibilité aux futurs magistrats d’accomplir un stage extérieur au monde judiciaire dans le but d’associer l’auditeur de justice à la découverte d’un partenaire acteur de la vie sociale et économique. L’objectif est de permettre aux élèves magistrats d’affiner leurs connaissances de la société, de favoriser leur ouverture à des personnes dont les connaissances, les pratiques et les métiers sont multiples et composent le corps social. Ce stage permet en outre le développement des capacités d’adaptation à des milieux nouveaux.

« Au-delà de la découverte concrète du fonctionnement d’une association, mon intérêt s’est porté sur la Philomathique de Bordeaux afin de mieux appréhender les conditions dans lesquelles opère cette structure. Cette association reconnue d’utilité publique m’intéresse particulièrement car, tournée vers la formation et l’aide à l’emploi, elle agit depuis 1808 en faveur des publics fragiles notamment en situation d’insertion et de réinsertion professionnelle. Il m’est apparu indispensable de me confronter à cette réalité afin d’être au mieux préparée à exercer les fonctions de magistrat, métier situé au cœur de l’humain et de la société. »